Les Parcs éoliens de la Seigneurie de Beaupré remportent un prix international pour leur financement

Mis à jour : avr. 28

Des représentants de Boralex, Gaz Métro ») et Valener ont accepté le 25 janvier dernier, lors des Project Finance International (PFI) Awards 2011 tenus à Londres, Angleterre, un prix pour le financement de 725 millions de dollars de la première phase des Parcs éoliens de la Seigneurie de Beaupré, clôturé le 8 novembre 2011.



Ce financement a remporté les honneurs dans la catégorie des transactions dans le domaine des énergies renouvelables en Amérique, se distinguant par la structure unique du financement ainsi que par la participation de fonds canadiens, investisseurs inhabituels dans ce type de financement de projet. Les prix PFI sont attribués dans le cadre des Prix d’excellence de Thomson Reuters, reconnaissant la réussite corporative et individuelle dans tout le secteur financier.


Rappelons qu’une tranche de 260 millions de dollars du financement est couverte par une garantie offerte aux prêteurs par la République fédérale d'Allemagne par l’entremise de son agence de crédit à l’exportation Euler- Hermes.


« L’appui de fonds Québécois, normalement absents dans ce type de financement, ainsi que celui des prêteurs étrangers dans le contexte tumultueux des marchés financiers reflètent le caractère exceptionnel de notre site éolien, mais aussi la qualité et la composition unique de la structure de notre financement », ont déclaré Patrick Lemaire, président et chef de la direction de Boralex et Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro.


Le groupe de prêteurs d’origine est composé de : KfW IPEX-Bank, Bank of Tokyo- Mitsubishi UFJ, Deutsche Bank, Sumitomo Mitsui Banking Corporation, Landesbank Baden-Württemberg, Mizuho Corporate Bank, Siemens Financial et la Caisse de dépôt et placement du Québec. À la suite de la clôture du financement, trois institutions financières se sont ajoutées au groupe de prêteurs : Investissement Québec, DZ Bank et AKA Bank, certains prêteurs d’origine ayant cédé une portion de leur prêt.


Communique_SB2_et_3-Prix_PFI_FRA
.pdf
Download PDF • 38KB

0 vue